Un budget «transitoire» qui séduit

Budget 2019

Les temps changent à Villars-sur-Glâne. Il y a trois ans, après un débat homérique qui avait vu la droite et la gauche s’écharper comme rarement, le Conseil général avait retoqué le budget 2017 élaboré par le Conseil communal au motif qu’il laissait apparaître un déficit de 640 000 francs. Chaque camp pesant 25 voix, c’est la présidente libérale-radicale de l’époque, Martine Vorlet, qui avait tranché en faveur du renvoi.

Mais depuis lors, les baïonnettes sont rentrées dans leurs fourreaux. Mercredi soir, c’est un Parlement villarois apaisé qui a accepté à l’unanimité le budget 2020 de la commune. Celui-ci prévoit un déficit de 535 000 francs, sur un total de charges de 81,6 millions de francs.

Partager sur: