Des finances saines

Depuis 2006, sous l’égide d’une majorité de gauche plurielle, l’endettement net de la commune est passé de 94,5 millions à 22 millions de francs.

Ce résultat est bien évidemment dû à plusieurs facteurs. Le premier d’entre eux est la stricte politique des dépenses qui nous a permis de limiter les charges de fonctionnement. Ensuite, les investissements sont rigoureusement sélection-nés et seuls les projets à l’intérêt public avéré sont financés. En outre, des synergies sont recherchées avec les autres communes chaque fois que cela est possible (par ex. terrain de foot synthétique construit en partenariat avec Matran). Enfin, l’excellente santé des personnes morales a généré des rentrées extraordinaires.

Sur la base de ce bilan réjouissant, la Commune se prépare aussi à affronter l’avenir. Au cours du même laps de temps, l’exécutif a constitué un total de 21 millions de réserves afin d’anticiper des dépenses et des investissements futurs.

Peter Schnyder
Conseiller général
Membre de la commission financière