Une piscine à Villars-sur-Glâne

une piscine couverte intercommunale à Villars profitant du raccordement au réseau de chauffage à distance

Les Verts s’engagent en faveur de la construction d’une piscine couverte durable et d’un mode de financement public solidaire.

Différents projets

Il restera ensuite à se déterminer sur la taille de cette piscine, ce qui aura de fortes répercussions sur les coûts d’investissement et d’entretien, puisqu’une piscine de 25m occasionne un investissement 4 fois inférieur à celui d’une piscine olympique de 50m. D’autres opportunités devront ensuite être examinées, comme la possibilité de l’ouvrir sur l’extérieur en été, de la raccorder au réseau de chauffage à distance FRICAD, de la rendre facilement accessible en transports publics, de lui adjoindre un restaurant, de la construire dans l’esprit du développement durable, etc.

Association Régionale de la Sarine

Comme l’agglomération n’est pas en charge du sport, d’autres structures vont être nécessaires pour coordonner la mise en place d’une piscine supplémentaire dans le district de la Sarine. Dans ce but, le préfet de la Sarine a proposé de fonder l’Association Régionale de la Sarine qui devrait s’inspirer d’autres associations régionales existant dans le canton de Fribourg pour créer un fonds destiné aux infrastructures, notamment sportives. Les Verts de Villars-sur-Glâne soutiendront la création de cette association, car elle est indispensable à la structuration de l’offre sportive dans la Sarine.

La piscine du Grand Fribourg

Au niveau de l’agglomération fribourgeoise et du district une piscine couverte fait cruellement défaut.

Plusieurs projets ont été présentés pour pallier à ce manque. Les promoteurs de Gottéron-Village avaient promis la construction d’un bassin de 50m, mais ne pouvaient finalement pas fournir les garanties financières nécessaires à la réalisation de ce projet. Un autre projet, émanant d’investisseurs privés et prévoyant de construire un bassin de 50m à Boxal, sur un ancien site contaminé, a été présenté aux communes. Ce projet prévu en sous-sol et estimé à 40 millions de francs reposait sur une location d’environ 25 francs par habitant des communes du district de la Sarine, soit plus de 250’000 francs par année pour Villars-sur-Glâne. Cette location était dix fois supérieure à celle que paie actuellement Villars-sur-Glâne pour utiliser la piscine de l’école libre publique pour ses classes de natation. De surcroît, bien que des plages d’ouverture au public auraient été réservées, la piscine de Boxal devait servir avant tout aux besoins scolaires, ce qui faisait double emploi. Ce projet était donc lourd et peu convaincant !

D’autres propositions ont fleuri, mais rien de concret ne s’est dégagé pour l’instant, faute de moteur politique.

Quoi qu’il arrive, la commune de Villars a plusieurs terrains qu’elle pourrait mettre à disposition d’une future piscine couverte, notamment au Platy.