Itinéraires sécurisés pour les piétons et les cyclistes

Davantage d’itinéraires sécurisés et en site propre pour les piétons et les cyclistes

Agenda 21

Une démarche participative (agenda 21) a été faite auprès de la population de Villars-sur-Glâne pour déterminer les interventions nécessaires à l’amélioration de la sécurité et du confort des piétons et cyclistes de Villars-sur-Glâne. Le résultat de cette démarche pour les cyclistes est figuré dans la carte ci-dessous.

JPEG - 192.5 ko
Plan des pistes cyclable selon l’agenda 21

Durant cette législature, de nombreux marquages ont été modifiés pour favoriser les cyclistes et un tronçon de piste a été créé vers Matran. Une grande piste va être créée tout prochainement entre la route de Cormanon et Beaumont, à travers le parc. La solution choisie est élégante et permettra de relier le parc du Platy à Beaumont avec un itinéraire alliant sécurité et charme. Cet aménagement champêtre, naturel et beaucoup moins onéreux que ceux envisagés auparavant, favorisera certainement la cohabitation entre toutes les générations. La plus grande partie de l’entretien des surfaces de prairies sera confiée contre bons soins à Marius Rudaz, dernier agriculteur de la commune.

Passerelle de Villars-Vert

La réalisation d’une passerelle à Villars-Vert est un de nos objectifs prioritaires. Ce projet a pris du retard lors de la dernière législature, néanmoins, le Conseil communal a donné mandat à un bureau d’ingénieurs pour faire un projet de passerelle entre la route bordant Meggitt et le quartier de Villars-Vert. Les Verts suivront de prêt l’avancée du projet afin que celui-ci puisse être transmis à temps à l’agglomération avec le dossier de demande de subventions qui partira à fin décembre 2011.

Sécurisation du carrefour de Cormanon

JPEG - 98.8 ko
Carrefour de Cormanon

D’un côté, une école primaire, de l’autre, un quartier d’habitation à relativement haute densité, au milieu, une route cantonale qui voit passer 20 000 véhicules par jour. Voilà ce que la commune a hérité de la mauvaise planification du quartier de Cormanon. Elle se retrouve aujourd’hui avec des travaux d’infrastructure importants à réaliser. Pour la sécurité de tous, et en premier lieu celle des enfants, il est nécessaire de réaliser un passage sécurisé si possible souterrain pour traverser la route de Cormanon. Le dernier Conseil général de la législature 2006-2011 a gelé le projet (cf. La Liberté : Le puzzle de la mobilité douce), pour des raisons financières. Les Verts s’efforceront de renverser cette tendance et de réaliser cet ouvrage au plus vite, en même temps qu’un réaménagement convivial et sûr de la place de l’école de Cormanon.

Itinéraires sécurisés

Il reste encore beaucoup à faire, notamment à :
- sécuriser les carrefours qui ne l’ont pas encore été, notamment pour améliorer le confort des personnes âgées et favoriser des initiatives comme le Pédibus ;
- améliorer les revêtements sur les itinéraires traversant la forêt de Belle-Croix pour les vélos tout en sécurisant les itinéraires piétons ;
- améliorer le passage de la Dort-Verte en montant vers la route de Belle-Croix pour les vélos ;
- aménager une bonne liaison pour les vélos en site propre de la gare de Villars à la route des Martinets, de manière à ce qu’il n’y ait pas de collision avec les piétons dans le parc du Platy ;
- améliorer les liaisons piétonnes et cyclistes vers Avry et Matran ;
- relier la route du Marterey à la route de la Glâne pour permettre la bifurcation sur la route de la Fonderie pour les vélos et les piétons ;
- réserver un itinéraire pour la mobilité douce dans chaque projet immobilier ;
- aménager des couverts pour vélos dans les lieux stratégiques comme l’administration, les centres commerciaux et les écoles ;

Vélo-pass de concert avec l’agglo

Il y a aussi lieu de travailler de concert avec l’agglomération pour développer le réseau de location des vélos électriques (velopass - vélos en libre service en Suisse) à Cormanon, mais aussi aux Rochettes et à la gare de Villars.
Malgré le retrait du message lors de la dernière séance du Conseil général, les Verts mettront à nouveau ce sujet à l’ordre du jour, en étoffant le réseau pour garantir une véritable liaison intercommunale. Ce vélo-pass est une solution intéressante puisque l’abonnement annuel permet aussi de louer des vélos dans les villes qui disposent du même système, comme Lausanne ou Yverdon.

De manière générale, la commune souhaite aussi que des systèmes de transport des vélos puissent être utilisés gratuitement ou à prix réduit à la montée (funiculaire) de façon à éviter de trop grandes dénivellations aux cyclistes et leur permettre d’emprunter des itinéraires en site propre. Dans ce contexte, elle demande à l’agglo d’étudier un système de remonte-vélo tel qu’il en existe dans d’autres villes européennes pour monter sur la colline du Guintzet depuis la gare (cf. Trondheim « Funimag photoblog). En effet, depuis ce site il serait possible de joindre presque toute l’agglomération en site propre et en évitant de gros efforts qui ne sont pas possibles en habits de travail.

http://pro-velo-fr.ch/wordpress/wp-content/uploads/2010/09/Concept_pour_la_mobilite_douce_Agglo_Fribourg_rapport.pdf

Zones 30


En 2005, lors de la précédente législature, la Commune de Villars-sur-Glâne adoptait un plan directeur de modération du trafic et de stationnement. Celui-ci envisageait de maintenir la limitation sur les routes principales et les rues collectrices, comme la route des Martinets, à 50 km/h avec, toutefois, des aménagements localisés pour réduire les vitesses excessives. Ce plan prévoyait, par contre, de mettre toutes les rues de desserte en zones 30.
Sur demande des habitants, et moyennant une participation financière, certaines impasses pouvaient également être mises en zone de rencontre, limitée à 20 km/h. C’est le cas de la place et de la fin de la route du Couchant.

Le message adopté pour la réalisation de ce plan de modération prévoyait une enveloppe de Fr. 1’350’000.—. Les zones du Coteau, de Belle-Croix, du Croset, du Verger, de Fort-Saint-Jacques, de Cormanon, du Couchant, des Daillettes, de Planafaye, de Moncor, des Eaux-Vives et de la Pépinière ont été réalisées. Celles du Centre sportif, de la Berra, de Villars-Vert, des Dailles et du Guintzet sont encore à exécuter.

Les rues autour de la route des Martinets seront finalisées prochainement, dès que la centrale de production de revêtement de routes aura réouvert (15 mars) et la zone du Centre sportif sera réalisée dès que les oppositions auront été réglées et le permis de construire obtenu.

Les zones des Dailles et du Guintzet doivent encore faire l’objet de mises à l’enquête. La zone de Villars-Vert sera mise en place en même temps que la connexion au réseau de chauffage à distance FRICAD, puisque celle-ci nécessite de refaire les canalisations sous un grand nombre de routes de ce quartier.

En général, la mise en zone 30 est bien perçue par la population, d’autant plus lorsque les habitants s’approprient leur rue. Elle améliore la sécurité des piétons et des vélos et atténue le bruit. Pourtant, leur mise en place ne fait pas que des heureux et les plaintes des habitants peuvent être nombreuses. La régulation des places de parc est contestée, les chicanes sont parfois ressenties comme dangereuses. Mais, le plus souvent, les habitants se plaignent des vitesses trop élevées. Dans ce cas, des contrôles sont effectués. S’ils révèlent que 15 % des véhicules dépassent nettement les limitations, des mesures complémentaires sont prises. En général, des chicanes supplémentaires sont posées, comme à la route du Coteau, pour modérer les ardeurs des automobilistes pressés. Des aménagements supplémentaires sont aussi prévus à la route du Marteray et dans le quartier de Cormanon. Ils pourront être installées prochainement car le permis de construire vient d’être accordé.

JPEG - 14.3 ko

Voiture mobilty


D’autres mesures sont prises pour promouvoir une mobilité multimodale, par exemple la garantie de déficit octroyée par la Commune à l’association Mobility pour installer une nouvelle place à l’école de Cormanon. Cette voiture Mobility ayant été tout de suite bien utilisée, la Commune n’aura rien à débourser. Ainsi, il sera possible de reporter le budget à disposition pour installer prochainement un nouveau véhicule aux Rochettes.