Centre cantonal de natation

Pour un projet commun entre Fribourg et Villars-sur-Glâne

Les Verts de Villars-sur-Glâne sont d’avis que le centre cantonal de natation devrait se construire sur les terrains de Bertigny-Ouest et que les communes de Fribourg et de Villars-sur-Glâne doivent être ensemble les porteurs du projet.

Dans le cadre du débat sur la fusion avec Fribourg et Marly, les Verts avaient insisté sur la nécessité pour les communes de se rapprocher et de travailler ensemble en vue de fusionner à moyen terme. La construction d’un centre cantonal de natation est une occasion unique pour ces communes de se retrouver autour d’un projet commun. La réalisation de ce centre à Bertigny permettrait d’alléger les charges de la ville-centre, qui assume en grande partie le coût des installations sportives, tout en construisant une infrastructure proche du centre, à moins de 10 minutes de la gare de Fribourg.

JPEG - 88.6 ko

Prélude à la fusion
Rappelons qu’une étude pour déterminer l’emplacement idéal du centre cantonal de natation est en cours (cf. La Liberté du 13 juin 2013). A ce jour, aucun résultat n’a été communiqué au public. Parmi les sites en cours d’évaluation se trouvent les terrains de Bertigny-Ouest, sis sur la commune de Villars-sur-Glâne, mais propriété de la Bourgeoisie de la Ville de Fribourg. La coopération de ces deux communes est donc essentielle pour ce projet et constituerait le meilleur des préludes en vue des travaux de fusion pour 2021.

Zone d’activités en devenir
De plus, les terrains de Bertigny-Ouest constituent un secteur stratégique d’importance cantonale (défini par le Plan directeur cantonal) en vue d’accueillir des activités à haute valeur ajoutée et le HFR est également appelé à se développer. Le projet d’agglomération y prévoit la construction d’un "Park and Ride", ainsi que l’amélioration de la jonction autoroutière Fribourg-Sud. L’implantation du centre cantonal de natation dans cette zone en devenir apporterait d’importantes synergies : présence d’autres installations sportives à proximité (foot, tennis, ...), présence d’instituts médicalisés et de homes, attractivité du site pour les nouvelles entreprises, réalisation conjointe des infrastructures de transport, utilisation du chauffage à distance.

Bassin extérieur
L’intérêt du site de Bertigny-Ouest réside également dans le fait que l’espace pour un bassin extérieur y est disponible. En effet, le bassin olympique couvert de 50 mètres sera avant tout utilisé pour les activités sportives et scolaires, laissant peu de place aux activités de loisir. A cela s’ajoute que le district de la Sarine ne dispose que d’un seul bassin extérieur (Bains de la Motta). Le succès des piscines de Morat ou du Nid-du-Crô à Neuchâtel met en évidence la nécessité d’un bassin extérieur, afin de faire du centre cantonal de natation un lieu de détente et de loisir de proximité accessible à tous. Actuellement, nombreux sont les habitants de notre district à se rendre à Morat ou à Payerne pendant les mois d’été.

Débat public et transparence
Enfin, les Verts estiment que les études concernant les sites d’implantation et les projets eux-mêmes doivent être présentés au public et faire l’objet d’un débat ouvert. Il s’agit notamment de ne pas répéter ici les erreurs du théâtre Equilibre, implanté au forceps dans un secteur urbain déjà saturé et pour lequel il faut concevoir aujourd’hui des espaces et des aménagements extérieurs, faute de planification adéquate lors de la construction. A l’heure où les démarches participatives sont la règle, il n’est pas concevable que les citoyens de la Sarine ne soient pas correctement informés sur ce projet et sur ses implications financières. En effet, de telles infrastructures sont difficilement rentables et ce sont les citoyens, par le biais de leurs impôts, qui assumeront d’une manière ou d’une autre les frais d’investissement et d’exploitation. Dès lors, le mode de financement se doit d’être transparent et le cas échéant, les contours d’un partenariat public-privé clairement défini.

En conclusion, les Verts de Villars-sur-Glâne estiment qu’une construction conjointe par les communes de Fribourg et Villars-sur-Glâne du centre cantonal de natation à Bertigny-Ouest serait un projet gagnant-gagnant pour les communes concernées et pour l’agglo. Un tel projet ne manquera pas de renforcer la cohésion entre les communes en vue d’une fusion et renforcera l’attractivité du centre cantonal. Il permettra également de stimuler le développement d’une zone stratégique pour l’économie, avec pour corollaire la création d’emplois dans notre centre cantonal.